Histoire au Québec

L’approche piklérienne est une démarche pédagogique reconnue qui réfléchit au développement des tout jeunes enfants dans les plus petits détails. Chaque mouvement, chaque réaction, chaque moment de la vie sont finement observés et documentés. C’est pourquoi le RCPEM, persuadé que les services de garde du Québec peuvent en tirer de grands bénéfices, a entrepris de mettre sur pied Pikler-Québec. Voici comment les travaux d'Emmi Pikler ont doucement fait leur entrée au Québec.

Début des années '80

Suite à l'Opération pouponnière réalisée en France, Mme Geneviève Appel et Mme Myriam David sont invitées à deux reprises (1983 et 1987) à l'hôpital Sainte-Justine de Montréal (Québec). Elles viennent sensibiliser les intervenants aux travaux d'Emmi Pikler, au  syndrome de l'hospitalisme chez les tout-petits et à l'importance de l'humanisation des soins. C'est donc en 1983 que pour la première fois, le Regroupement des Garderies de la Montérégie (RGM) prend connaissance de ce qui se vit à l'Institut Pikler Lóczy. En effet, Mme Claudette Pitre-Robin (directrice) et Mme Sylvie Melsbach (éducatrice) assistent à ces conférences.

Mme Geneviève Appel est diplômée en psychologie et psychopédagogie de l'Institut de Sorbonne et de l'Université de Cambridge. Elle a participé à la création de l'Association Pikler-Lóczy France et y a été présidente de 1985 à 2002. Elle a fait de nombreuses recherches sur la petite enfance, et rédigé de nombreux ouvrages (dont le livre «Lóczy et le maternage insolite»)

Mme Myriam David a fait ses études en médecine à Paris. Elle a travaillé aux États-Unis au Children's Centre de Boston et à l'Institut de psychanalyse de Boston. Entre 1960 et 1983, elle a travaillé à l'Association de Santé Mentale du 13e arrondissement du Centre Alfred Binet de Paris.

Stage et rencontres

Du 2 au 24 octobre 1984, Mme Claudette Pitre-Robin et Mme Carole Morache (du Regroupement des Garderies de la Montérégie) prennent part à un stage en France. Elles assistent à des rencontres avec Mme Geneviève Appel, ainsi que Mme Vida Malek. C'est aussi au cours de ce stage qu'elles revoit Mme Anna Pinelli, qu'elles avaient connue au Québec au cours d'un séjour de celle-ci. 

Mme Pinelli est sage-femme et directrice de crèche en France. Elle est aussi l'instigatrice d'un projet pédagogique novateur qui a puisé ses sources, entre autres, chez Jean Epstein et dans la philosophie de Pikler-Lóczy. Ce projet qui suscite l'intérêt chez les professionnels et intervenants en petite enfance de partout dans le monde, lui a valu le premier prix au concours national «Des projets pour l'Enfance dans la catégorie Le corps et l'esprit» (1990), des Éditions Hachette. En mars 1991, le magazine Enfant d'abord a reconnu l'avant-gardisme et la valeur de son projet.

Une collaboration spéciale

Par la suite, un travail de collaboration s'installe entre Mme Pinelli et le Regroupement des Garderies de la Montérégie. Mme Pinelli revient au Québec et y dispense plusieurs formations dans diverses garderies membres du Regroupement. En 1987, une section est consacrée à Mme Pinelli. «À la découverte du monde, Éveil sensoriel et développement moteur des poupons» se retrouve en tant que partie centrale du «Le bulletin, regroupement des garderies de la région 6c» .  Quelques années plus tard, en 1991, le fruit de cette collaboration se retrouve sous forme du document «Des bébés en motricité libre, dix étapes pour un développement psychomoteur harmonieux». Celui-ci est publié aux Éditions du Richelieu.

Grande réflexion

En 2008, la Montérégie amorce une réflexion en regard d’un enrichissement de sa mission : le RCPEM crée des liens avec l’Institut Pikler de Budapest et l’Association Pikler Lóczy de France.

Unicité et diversité

En 2009, le milieu de la petite enfance profite de la visite de la pédagogue hongroise Eva Kallo et du cinéaste Bernard Martino, tous deux invités par le RCPEM au colloque international « Unicité et Diversité ». À la demande de ses membres, une importante démarche est entreprise pour soutenir les équipes éducatives des CPE dans leur compréhension et leur appropriation de l’approche piklérienne.

Bernard Martino , Bruno Hourst, Me Sylvie Godin, Carl Honoré, Michel Manciaux, Luise Poliquin, Anna Pinelli, Christine Colin, Jean Gervais, Louise Fortin, Lynda Noiseux, Éva Kálló, Sophie Hovington, Jean-Guy Lemery et Jean Epstein présentaient tour à tour des conférences sur des sujets liés à la petite enfance.

Entente avec Pikler Lóczy - France

Toujours en 2009, l’Association Pikler Lóczy – France (APLF) signe une entente avec le RCPEM qui obtient les droits de diffusion exclusifs des outils et documents de l’Association pour le Québec et le Canada francophone. Il est également mandaté pour dispenser la formation sur l’approche piklérienne. C'est ainsi que des CPE entreprennent une démarche spécifique d’appropriation. De nombreux milieux intéressés s’inscrivent également à des formations, des conférences ou d’autres activités de sensibilisation adressées aux équipes comme aux parents.

Des CPE entreprennent une démarche d'appropriation

À l'automne 2010, des CPE de la Montérégie, de la région des Laurentides et du Centre du Québec entreprennent une démarche spécifique d’appropriation. Il s'agit d'un grand engagement de la part de ces équipes éducatives. Ensuite, en 2012, un projet est mis de l'avant pour poursuivre cette implantation. Une entente est réalisée avec Emploi-Québec, en Montérégie, quant au financement de ces formations. Les formations étaient offertes dans un premier temps aux directions générales et aux adjointes et conseillères pédagogiques et ensuite, elles étaient offertes aux éducatrices. Un accompagnement était offert dans les installations participantes (soutien à l'implantation dans les CPE).

 

Cette entente a couvert sept formations différentes, soit trois thèmes de deux journées pour les directions, adjointes et conseillères pédagogiques; trois thèmes de deux journées pour les éducatrices de groupes poupons et quatre thèmes d'une à deux journées pour les éducatrices de groupes de 2 à 5 ans. 

Sur cette photo, des membres du personnel cadre en rencontre d'échange autour de l'implantation de l'approche dans leur milieu.

Lóczy vu par...

En 2011, en collaboration avec l’APLF, le RCPEM coordonne la production d’un coffret d’entrevues menées et filmées par le documentariste Bernard Martino. Ce coffret de cinq DVD donne l’occasion unique de voir et d’entendre Myriam David, Maria Vincze, Judit Falk, Geneviève Appell et Anna Tardos parler de leur relation privilégiée avec Emmi Pikler. Les entrevues de Lóczy vu par...témoignent d’une époque encore bien vivante, grâce à tous ceux et celles qui croient que le respect de l’enfant est à la base de toute intervention pédagogique.

Pour vous procurer ce coffret

L'enfant un monde à reconnaître

En 2012, le RCPEM organise son colloque international «L’enfant, un monde à re-connaître». Michel Lemay (pédopsychiatre à l'hôpital Sainte-Justine de Montréal) est président d'honneur de l'évènement. C’est dans le cadre de ce colloque international que le RCPEM procède au lancement officiel de son coffret «Lóczy vu par... Une réflexion plurielle sur la pensée d'Emmi Pikler», en présence du cinéaste Bernard Martino. 

C'est au cours de ce colloque que Québec en Forme réalise un vidéo avec Mme Agnès Szanto-Feder au sujet de la motricité libre. Pour visionner ce vidéo.

Bernard Golse, Ashley Wazana, Christine Colin, Anna Tardos (fille d'Emmi Pikler), Michel Manciaux, Michel Lemay, Charles E.Caouette, Michel Bélanger, Alain Lebel, Dale et Jeanne Goldhabert, François Cardinal, Stéphanie Côté, Lella Gandini, Agnès Szanto-Feder, Ismael Hautecoeur, Vania Jimenez, Jean Epstein, Sylvie Melsbach, et Bernard Martino viennent tour à tour présenter sur différents sujets en lien avec la petite enfance.

Budapest 2014

En mai 2014, une cohorte de treize personnes quitte le Québec pour séjourner à Budapest, le temps d'un stage à l'Institut de la rue Lóczy. C'est dans ce lieu que les journées de formation sont offertes entre autres par Anna Tardos, Éva Kálló et Ezster Mózes. 

 

Sur cette photo, de gauche à droite: Éva Kálló, Anna Tardos, Eszter Mózes, Cécile Hanna, Céline Ricard, Josée Charette, Nancy Proulx, Martine Moreau, Claudette Pitre-Robin, Sylvie Melsbach, Suzie Paquet, Manon Coulombe, Christyne Gauvin, Marie-Ève Salvail et Ève Raymond. Absente sur la photo: France Bertrand.

Entente 

Au cours de ce séjour de mai 2014, le RCPEM signe une entente avec Pikler-Hongrie : Pikler-Québec est officiellement reconnue. Pour consulter cette entente.

Sur cette photo, de gauche à droite: Eszter Mózes, Anna Tardos, France Bertrand et Claudette Pitre-Robin.

Bernard Martino

En 2015, Bernard Martino revient au Québec et fait le tour de plusieurs régions afin de présenter son nouveau film «Lóczy, une école de civilisation». Près de 550 personnes ont assisté aux évènements de la tournée aux quatre coins du Québec.

Pour vous procurer ce DVD

1ère rencontre piklérienne au Québec

Le 25 avril 2015, le RCPEM tient une première rencontre piklérienne au Québec. Cette journée a permis de rassembler 87 personnes provenant de CPE de la Montérégie, des Laurentides et du Centre-du-Québec. Différentes présentations portant sur l'expérience et la réflexion par rapport à l’approche, son application et sa philosophie ont eu lieu. Pour consulter le programme de cette journée, cliquer ici.

Étaient présents lors de cet évènement, des membres du CPE/BC Les Petits Lutins de Drummondville inc (Drummondville), des CPE Caillou Lapierre (Saint-Hubert), CPE de Saint-Luc (Saint-Jean-sur-Richelieu), CPE La Joyeuse Équipée (Région des Laurentides), CPE La Marmicelle (Saint-Hubert), CPE Les Amis de Lorraine (Région des Laurentides), CPE Les Copains d'Abord (Mc Masterville et Saint-Bruno), CPE Les Petits Baluchons (Région des Laurentides), CPE Main dans la main (Région des Laurentides) et CPE Rayons de Soleil (Roxton Pond), ainsi que des membres du RCPEM.

Une délégation québécoise au Symposium Pikler International 

Du 4 au 7 avril 2018, une délégation québécoise, composée de 44 personnes, participe au premier Symposium Pikler International. C'est sous le thème «Observer pour comprendre» que se déroule cet évènement d'envergure. Les conférences y sont présentées en cinq langues et 31 pays y sont représentés. Au cours de ce Symposium, des membres de CPE de la région de la Montérégie ont présenté des ateliers en lien avec leur pratique. 

La délégation québécoise était composée de membres des CPE Chez Fanfan et CPE de Saint-Luc (St-Jean-sur-Richelieu), CPE Joli-Coeur (Québec), CPE L'Essentiel (Québec), CPE Les Copains d'Abord (Mc Masterville et Saint-Bruno-de-Montarville), CPE Main dans la Main (St-Sauveur), CPE Le Grand Chapiteau (Granby), CPE Rayons de Soleil (Roxton Pond et Sainte-Cécile-de-Milton) ainsi que des membres de l'équipe du personnel du RCPEM.

Portail Pikler Québec

En 2018, le portail Pikler Québec est lancé. Une vitrine est désormais ouverte sur le Québec pour que les travaux d’Emmi Pikler y soient mieux connus. Elle permettra aux enfants d’ici de bénéficier des bienfaits de ce changement de regard porté sur eux.

Et l'histoire se poursuit...

Références:​

Martino, B., & RCPEM. (2012). Lóczy vu par...Myriam David, Maria Vincze, Judit Falk, Geneviève Appell, Anna Tardos: Une réflexion plurielle sur la pensée d'Emmi Pikler. 

Lemay, M., Appel, G., & David, M. (1983). Conférence sur l'humanisation des soins (Enregistrement vidéo DMV-1284). Hôpital Sainte-Justine, Montréal, Québec.

Martino, B. (2014). Lóczy: Une école de civilisation. Association Pikler-Lóczy de France.

Proulx, N. (2019). Pikler au Québec auprès d'enfants de 3-5 ans: une étude descriptive (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Trois-Rivières.

RCPEM (2012). Actes du symposium et colloque international 2012, l'enfant un monde à re-connaître. Saint-Hubert: RCPEM.

RCPEM (2009). Propos sur l'unicité et la diversité, recueil de textes et des conférenciers. Saint-Hubert: RCPEM

Seul le Regroupement des Centres de la Petite Enfance de la Montérégie (RCPEM) est autorisé à transmettre l'Approche Piklérienne sur le territoire Québécois et au Canada francophone.  

RCPEM - Siège social

1854 boul. Marie, St-Hubert (Québec) J4T 2A9

Adresse postale

1861 rue Prince, St-Hubert (Québec) J4T 0A5

Nos coordonnées

T : 450 672-8826

Sans frais en Montérégie

1 866 672-8826

© 2018 RCPEM

Créé avec  Wix.com

dernière mise à jour:

19/11/07